четверг, 14 января 2010 г.

Snegourotchka (conte russe)


Il était une fois un homme et une femme âgés. Ils vivaient ensemble depuis des années, mais il leur manquait quand même une chose : ils n’avaient pas d’enfants. Cela les rendait tristes et malheureux, et ils ne savaient pas comment se consoler.
Un jour d’hiver, alors qu’il neigeait très fort, tous les enfants du village sortirent de leurs maisons pour aller jouer et faire des boules de neige. La femme en regardant tous ces enfants par la fenêtre qui s’amusaient avec la neige, eut une idée et elle dit à son mari :
« - Écoutes, nous pourrions essayer de sculpter une petite fille avec de la neige, à la façon d’un bonhomme de neige, qu’est que tu en penses ?
- Oui, pourquoi pas dit le mari, on ne sait jamais, on peut toujours essayer. »
Ils sortirent dans le jardin et se mirent à faire une grosse boule de neige. Après l’avoir modelée, cela commençait à ressembler à une petite fille. Ils passèrent encore des heures à la sculpter soigneusement pour la faire ressembler le plus possible à une vraie petite fille, sans même remarquer que la nuit tombait déjà. Mais comme ils sentaient fatigués ils décidèrent d’aller se coucher, en rêvant qu’un jour ils pourraient avoir une petite fille comme la fille de neige qu’ils avaient créée.
Le lendemain, la femme se leva tôt. Elle regarda par la fenêtre, mais à sa grande surprise leur fille de neige n’était plus à sa place. La femme appela alors son mari et quand tous deux sortirent dehors, ils découvrirent la petite fille de neige assise sur la balançoire! Ils n’en croyaient pas leurs yeux : la fille qu’ils avaient sculpté hier soir était devenue vivante, une jolie petite fille de 10 ans.
« - Mon Dieu ! C’est un miracle! s'exclama la femme.
- Bonjour Snegourotchka (fille de neige) dit l’homme, je suis ton père et voici ta mère. Nous sommes tellement contents de te voir !
- Je sais, dit-elle en souriant, vous aviez tellement envie d’avoir un enfant, que vous m’avez donné la vie. »
Snegourotchka commença donc à vivre chez eux, et ils formaient tous ensemble une famille heureuse, comme les autres familles du village. Snegourotchka était très sage, très douée et gentille. Elle se fit beaucoup d’amis, car tout le monde l’appréciait. Avec la compagnie de Snegourotchka à la maison, l’hiver passa très vite. Au fur et à mesure que le printemps approchait, les jours devenaient plus longs, le soleil commençait à taper de plus en plus fort et Snegourotchka était obligée de rester à la maison, car elle avait peur de fondre. Elle était triste de ne pas pouvoir jouer au soleil avec ses amis, elle se sentait différente car elle était faite de neige. Elle ne pouvait sortir que le soir seulement, quand il faisait assez froid. Snegourotchka était aussi toujours très contente quand il faisait un temps mauvais, quand il pleuvait, et encore plus quand il pleuvait avec de la grêle. Mais ses parents s’inquiétaient pour leur fille en pensant au printemps puis à l’été qui viendraient…et malheureusement ils ne savaient pas comment l’aider.
Un jour, ses amis vinrent la chercher pour aller à la fête du printemps qui s’organisait dans leur campagne. Snegourotchka ne voulait pas y aller, mais comme ses amis et ses parents insistaient, elle décida que cela lui ferait du bien de sortir et s’amuser un peu. Quand ils arrivèrent sur la place du village, tout le monde était très joyeux, les gens chantaient et dansaient, et Snegourotchka oublia de suite sa tristesse. Quand il commença à faire nuit, les gens allumèrent un grand feu et se mirent à sauter par-dessus, à travers les flammes, comme c’est la tradition.
Ses copines sautaient elles-aussi et Snegourotchka décida alors de sauter à son tour. Elle se prépara, courut le plus vite qu’elle pu et sauta au-dessus du feu…et soudain disparut! Elle avait fondu en quelques secondes!!! Il ne restait qu’un petit nuage de vapeur qui s’éparpillait dans le ciel. Ses copines se mirent à crier, à l’appeler, ils la cherchèrent partout, mais personne ne répondit jamais...car Snegourotchka avait disparu pour toujours.

4 комментария:

  1. Je cherchais ce genre d'info et je suis tomb�e sur votre blog. Merci google! Cet article et les autres que j'ai lu avant sur votre blog m'ont vraiment plu. J'aime bien aussi votre fa�on de voir les choses et de s�lectionner des id�es. En tout cas, un bon blog que je recommande sans restriction ! femme russe

    ОтветитьУдалить
  2. Tr�s bon article ! J'aime beaucoup. Il y a en plus tout un tas de trucs sympas que vous partagez au gr� de vos articles. Je viens de passer une heure � fureter sur votre blog et je le recommande. Vous �tes passionn� et cela se voit. Agency matrimoniale russe

    ОтветитьУдалить
  3. Très jolie façon de raconter ce conte, je l'évoque aussi sur le blog : "un crayon dans l'orchestre" en présentant "la danse des oiseaux" air tiré de l'opéra Snégourotchka de Rimsky-Korsakov. http://fleguevellou.blogspot.fr/2010/08/snegourotchka.html

    ОтветитьУдалить